" Sur Facebook, Des Pages Arabes D'un Racisme Odieux"

Pour les policiers de la BRP, ces « Loubna » et ces « Chaima » - qui se disent « escorts » et non prostituées - sont le prolongement naturel de celles qu'ils surnomment les « michetonneuses » : de jeunes Tunisiennes qui gravitent dans les boîtes de nuit orientales et les cafés à chichas, dans l'espoir de se faire entretenir par un footballeur ou un riche Saoudien. Sur à eux profil Facebook, certaines n'hésitent pas à poster des phototypes d'un éventail de billets artistement disposés sur le pieu, à côté d'un sac Chanel et de chaussures Louboutin. Comme les caïds exposent leurs armes.beur wikipedia

Puis avec les arabes ont se demande tout le temps, s'il va essayer de me convertir, de m'inciter à me voiler (comme mon ex le marocain que j'ai rencontrée sur un site). Même des appointement après notre rupture, initiée par lui, car je n'étais pas « présentable » à sa mère voilée, il m'envoyait des emails sur les « miracles scientifiques du Alcoran ». Comprennez moi bien, que 99% des filles blanches n'aiment pas se faire bassiner avec des histoires de religion.beur wikipedia

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *